Les Chroniques du Tourisme

Accueil L’île de Sieck la magnifique !

L’île de Sieck la magnifique !

18 juillet 2017

Située au large du Dossen sur la commune de Santec, l'île de Sieck est accessible à marée basse. Son histoire, autant que son patrimoine naturel préservé, en font une destination de promenade privilégiée.

L’ile a fait l’objet de deux ouvrages dont nous présentons quelques extraits : en 1987, Histoire de l'île de Sieck par Jean-Claude Le Goff qui nous a quittés en 2017 et en 2016, Balade sur Sieck par Maryse Lacut.

Ouvrages-ile-sieck
Deux ouvrages sur l'île de Sieck

...Une longue rue rectiligne traverse l'agglomération du Dossen, débouche sur la plage et sur Sieck qui, à moins de trois cents mètres, impose sa masse sévère.

Aquarelle île de Sieck
Aquarelle représentant l'île de Sieck

Le regard interroge, glisse un instant vers la droite, effleure quelques tamaris en bord de falaise, s'accroche à un îlot rocheux, plonge vers l'horizon puis revient se poser sur une construction à tourelle édifiée sur la hauteur qui domine le chemin d'accès... C'est le seul bâtiment épargné lors de la destruction de l'île au cours de la seconde guerre mondiale, en 1943. Il abritait la ferme exploitée de 1705 à 1975...

... On devine l'île qui s'étire, d'un toit d'ardoises, là-bas, aux deux pignons d'une ruine, témoins dressés sur le ciel du large... Le corps de garde dresse encore ses pignons aux chevronnières soignées ; complété par une guérite et une poudrière à toit de pierre il est en cours de restauration...

Corps de garde
Le corps de garde, la guérite et la poudrière

... Aux beaux jours, le soleil s'appuie quelques minutes sur leurs vieilles pierres, joue ses derniers rayons dans des reflets subtils et verse dans la mer...

Coucher de soleil
Coucher de soleil

... Au midi, l'étroit ruban de la voie charretière longe l'immense plage au sable d'une finesse de grain remarquable. Ici il court entre falaises et murets de pierres sèches, là entre dunes et tamaris ; il passe devant de singulières ruines et mène à une grève sableuse où se niche le port...

muret de pierre sèches
Muret de pierres sèches

... Le nombril de vénus, le compagnon rouge, la betterave maritime s'insinuent entre les pierres dont les anfractuosités abritent aussi de nombreux escargots...

plantes sieck
La flore sur l'île de Sieck...
ruines maisons de pecheurs
Ruines des maisons de pêcheurs

Déjà au XVème siècle la sardine est pêchée dans la baie. En 1725, on dénombre 9 chaloupes sardinières à Sieck ; trois presses à sardines sont installées sur l'île. Elles seront remplacées par une conserverie qui fonctionnera de 1864 à 1873. Ce sont alors 124 bateaux de pêche qui fréquentent le port. Un premier môle est aménagé en 1882 mais, laissé sans entretien, il se détériore. De nouveaux travaux, effectués en 1955, lui donnent son aspect actuel. Son démembrement ne permet pas sa restauration et, à ce jour, l'accès en est interdit.

chaloupes sardinières
Chaloupes sardinières

À la place de la conserverie se situe la «maison neuve» appartenant à l'un des deux propriétaires de cette petite île privée de 18 hectares.

La visite de l'île qui est privée est un bonheur à condition toutefois de respecter scrupuleusement les sentiers et de ne pas oublier les horaires de marée.


Auteurs : Maryse Lacut (Artiste peintre, animateur de la commission patrimoine, passionnée de botanique, Office du tourisme du Léon).

Sources documentaires : Jean-Claude Le Goff, Histoire de l’île de Sieck, YMprim’Services pour le compte de l’auteur, 1987. 4 ème édition, 2004.
Maryse Lacut, Balade sur Sieck, Imprimerie de Bretagne pour le compte de l’auteur, 2016. Disponible en librairies et auprès de l’auteur (06.10.73.05.81). 25€.
À découvrir, un film muet de 1908 tourné sur l’île de Sieck : Youtube/Santec Sieck en 1908.